Médiation familiale – Solutions & Recouvrement

Médiation familiale

La médiation familiale : quand y recourir ?

L’objectif de la médiation familiale est de permettre une meilleure communication entre les membres d’une famille vivant des différends importants pour les résoudre, sans recourir à la justice, dans l’intérêt de toutes les parties sous l’égide d’un médiateur familial impartial, indépendant et qualifié.

Médiation familiale pour résoudre les conflits dans l'intérêt de tous

Qui est concerné par la médiation familiale ?

Toute la famille peut avoir besoin de la médiation familiale (liste non limitative) :

  • protection des enfants et autorité parentale conjointe ;
  • familles recomposées ;
  • couples en situation de crise, de séparation ou de divorce ;
  • grands-parents désirant préserver ou renouer des liens avec leurs petits enfants ;
  • familles biologiques en conflit avec les familles d’accueil des enfants ;
  • différends familiaux suite à une succession.

Notons que la médiation familiale n’est pas autorisée en matière de violences conjugales.

À quel moment mettre en place la médiation familiale ?

La médiation familiale peut être mise en place :

  • avant ou pendant une procédure judiciaire ;
  • dans tous les cas de situation conflictuelle.

Comment s’organise la médiation familiale ?

Comme pour toute procédure de médiation, la médiation familiale peut être volontaire quand une partie ou plusieurs parties, pressentant une tension familiale, désirent trouver une solution. Elle peut également être initiée voire imposée par un magistrat (articles 131-1 et suivants du Code de procédure civile), notamment pour la protection des enfants dans les cas de divorce.

Le médiateur familial joue un rôle clé dans la procédure de médiation familiale car il assure la reprise du dialogue entre les membres de la famille. Il est neutre et impartial. Ce sont ces qualités qui lui permettent de renouer la communication dans des situations parfois exacerbées compte tenu du contexte familial.

Au cours de la première réunion, sous l’impulsion du médiateur, les parties prennent certains engagements pour l’organisation d’une procédure de médiation harmonieuse. Les séances durent approximativement deux heures et sont au nombre de dix généralement.

À la fin du processus de médiation, les décisions prises par les parties pourront être reprises dans une convention écrite en fonction de leur choix. Cette convention peut être remise au JAF (juge aux affaires familiales) en vue d’une homologation judiciaire.

Le Code de procédure civile dispose que la médiation conventionnelle aura une durée initiale de 3 mois, renouvelable une fois. Au-delà, le juge reprendra la main.

Le coût de la procédure

La première réunion d’information est généralement gratuite. Le coût d’une médiation familiale est souvent partagé entre les parties et pris en charge par les organismes sociaux. De toute manière, son coût est bien moindre qu’une procédure judiciaire.

Les avantages de la médiation familiale

  • créer ou recréer la communication entre des parties en conflit ;
  • permettre la mise en place d’accords répondant aux besoins de chacun ;
  • prévenir les dysfonctionnements au sein des familles ;
  • promouvoir la coparentalité ;
  • développer la communication intra familiale ;
  • coût raisonnable voire nul pour les parties ;
  • durée de la procédure bien moindre qu’une procédure judiciaire.

Face à un conflit familial latent ou déclaré, des solutions existent !

Consultez Solutions & Recouvrement car nous aurons toujours des solutions de médiation personnalisées à vous proposer pour trouver une issue heureuse et pérenne à tous vos conflits familiaux dans l’intérêt de toutes les parties.

Ce partenariat responsable est au cœur de nos valeurs.

Solutions & Recouvrement est à votre écoute au 09 51 24 92 68 ou veuillez remplir le formulaire ci-dessous.

Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.